Bilan de l’année 2009

L’année 2009 n’a pas été une grande réussite pour la Suisse, tant sur le plan économique que politique. Les attaques à répétition du secret bancaire, l’enlisement de l’affaire Libyenne ainsi que les réactions au vote sur les minarets n’ont fait que nous démontrer à quel point notre politique extérieure est faible. Les pressions exercées par les puissances étrangères nous rappellent que notre indépendance est limitée, comme le prouvent les derniers accords signés à gauche et à droite.

Malgré cette année de petite cuvée, l’UDC a été en mesure de tenir ses promesses électorales. Notre parti a démontré que ses élus ne se contentent pas de beaux discours, mais qu’au contraire, ils agissent coûte que coûte pour satisfaire la volonté du peuple.

L’UDC s’est battue rigoureusement pour une baisse des dépenses publiques et pour des finances saines. Elle a aussi été l’unique grande force politique à s’attaquer systématiquement à toute augmentation des impôts, taxes et redevances, tout en faisant des propositions concrètes pour les réduire.

Grâce à la majorité du peuple suisse et à l’UDC, la Suisse n’est pas membre de l’UE. Cela nous permet de conserver nos droits démocratiques et la TVA ne monte pas en flèche! (15 % ou plus dans les pays européens). Notre parti a également eu une grande importance pour garantir la neutralité de la Suisse, notamment en empêchant l’envoi de soldats helvétiques à l’étranger.

Le parti agrarien est le vecteur de la bataille contre les abus dans le droit d’asile et dans les assurances sociales. Il dénonce les erreurs en matière d’application des peines et de droit pénal. Nous exigeons que les personnes vivant dans ce pays se soumettent à nos loi et respectent nos traditions. L’UDC soutient l’intégration des étrangers, et cela passe par le refus catégorique de l’émergence de sociétés parallèles sur le territoire suisse.

Grâce à l’UDC, la population a pris conscience des risques que certaines forces politiques et puissances étrangères représentent pour la démocratie directe ainsi que pour les valeurs fondamentales de notre pays. Cela a largement été mis en évidence lors de la votation sur les minarets.

Bien que la pensée véhiculée par les médias prône le contraire, notre parti est en pleine expansion dans de nombreux cantons. En effet, l’UDC a gagné 12 sièges dans les différents parlements cantonaux cette année, pendant que le PDC, le PSS et le PRD en perdaient plus de 100!

Nous tenons à remercier la population de son soutien extrêmement précieux. Nous sommes fiers de la représenter en retour face aux élites distantes du peuple.

Meilleurs vœux pour 2010

Publicités

A propos Yohan Ziehli

Président JUDC Vaud, Conseiller communal à La Tour-de-Peilz
Cet article a été publié dans Communiqués, Suisse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s